Skip to content
Nwes Horizontal 01Nwes Horizontal 01

Translations

745b7803 3000

Frédéric Gabillon de retour sur la Victory Lane avec la manière

Frédéric Gabillon a signé un retour spectaculaire sur la Victory Lane de Brands Hatch, grâce à un pilotage maîtrisé dans cette sixième course ÉLITE 1 de la saison. Le Français a mené la majorité des 38 tours sur l’emblématique Brands Hatch Indy Circuit long de 1,9 kilomètre. Au volant de sa Chevrolet n°3 de l’écurie RDV Compétition il s’est brillamment défendu face aux attaques de Stienes Longin.

Parti de la pole, Gabillon a été surpris au virage n°2 par Loris Hezemans, deuxième sur la grille. Le Néerlandais s’est immédiatement échappé, mais la voiture de sécurité pour permettre l’évacuation de la voiture de Mauro Trione dans les graviers de la courbe Paddock Hill a changé la donne.

Ea6a5060 3000
Crédit photo : NASCAR Whelen Euro Series / Stéphane Azemard

Lors de la relance Hezemans a été sanctionné pour un départ anticipé et a été contraint de passer par la voie des stands pour purger sa pénalité, offrant alors les commandes de la course à Gabillon. Le Français a ensuite parfaitement géré la seconde relance consécutive à un accident de Jennifer Jo Cobb dans le dernier virage du tracé.

Gabillon a mis en place à un chef-d’oeuvre de conduite défensive pour franchir la ligne d’arrivée en première position et ce malgré la pression énorme exercée par Stienes Longin, qui a coupé la ligne 284 millièmes de seconde derrière le Français, qui décroche ainsi sa douzième victoire en carrière en ÉLITE 1, sa seconde à Brands Hatch pour ce qui était son soixante-dix-huitième départ dans la première division de l’Euro NASCAR.

“C’était extrêmement difficile de gérer la voiture,” a indiqué Gabillon. “J’ai eu un peu de chance de signer le meilleur temps hier, mais je ne m’en plaindrai pas. C’est toujours bien de démarrer devant sur une piste comme celle-ci. Je suis tellement heureux d’être de retour sur la Victory Lane, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire cette saison. Nous devons apprendre pourquoi nous n’avons pas le bon rythme pour le moment.”

Longin termine une fois encore à la deuxième place. Après avoir perdu la victoire de quelques dixièmes de seconde samedi face à Alon Day, le pilote de l’écurie PK Carsport était extrêmement fort ce dimanche et malgré l’impossibilité de dépasser Gabillon, il marque des points importants au championnat. Le Belge signe sa quatrième deuxième place de la saison.

“C’était une course difficile avec un Fred très compétitif à l’avant,” concède Longin. “Il défendait fort et ne commettait aucune erreur. Je n’ai donc pas pu le doubler aujourd’hui. Je dois encore attendre ma première victoire en division ÉLITE 1, mais je marque beaucoup de points au championnat, ce qui me rend heureux.”

Vainqueur samedi, Alon Day termine troisième au terme d’une intense bataille pour la dernière marche du podium. L’Israélien a récolté le plus de points au cours du week-end et est donc sacré “King of Brands Hatch”. Il remporte également le prix du pilote le plus rapide. Le pilote de la CAAL Racing conserve les commandes du championnat avec une marge de 19 points sur Longin.

745b7991 3000
Crédit photo : NASCAR Whelen Euro Series / Stéphane Azemard

Parti septième, Alexander Graff prend finalement la quatrième place, signant du même coup son premier top 5 de la saison 2019. Le triple champion Euro NASCAR, Ander Vilariño, termine cinquième après s’être élancé huitième. Son coéquipier et ancien vainqueur à Brands Hatch, Romain Iannetta, termine à la sixième place.

Vainqueur l’an dernier, Gianmarco Ercoli remporte le Junior Trophy en se classant septième devant l’ancien champion du monde de Formule 1, Jacques Villeneuve, parti onzième, au volant de sa Chevrolet Camaro n°32 de la Go Fas Racing. Nicoló Rocca, parti à la faute en début de course suite à un contact avec son coéquipier Stienes Longin alors qu’ils se battaient pour la deuxième place, a pu remonter jusqu’à la neuvième place.

Après une victoire historique en partant vingt-sixième sur la grille dans la division ÉLITE 2 ce samedi, Lasse Sørensen est parti de la vingt-huitième place en ÉLITE 1 et a une fois encore réalisé un retour impressionnant. Le Danois s’est frayé un chemin jusqu’à la dixième place. Il complète le podium du Junior Trophy derrière Ercoli et Rocca.

Francesco Sini a également effectué un retour en force au volant de la Chevrolet n°12 de la Solaris Motorsport. L’Italien parti de l’arrière du peloton après un changement de moteur a effectué quelques dépassements spectaculaires et s’est retrouvé onzième sous le drapeau à damier.

Henri Tuomaala a remporté la bataille du milieu de peloton pour s’adjuger le Challenger Trophy. Le pilote de la Memphis Racing termine seizième devant Dario Caso, qui prend la deuxième place de ce Challenger Trophy, alors que Kenko Miura, troisième de ce classement annexe termine vingt-et-unième.

La division ÉLITE 1 sera de retour en piste les 29 et 30 juin sur l’Autodrom Most. Ce sera la première venue des NASCAR Whelen Euro Series en Europe de l’Est Les qualifications et les courses seront diffusées en direct sur Fanschoice.tv, la page Facebook et la chaïne YouTube Euro NASCAR, Motorsport.tv et de nombreux sites internet dans le monde.

RÉSULTATS COURSE 6 ÉLITE 1

745b7846 3000
Crédit photo : NASCAR Whelen Euro Series / Stéphane Azemard