Skip to content
Nwes Horizontal 01Nwes Horizontal 01

Translations

Heze 1 (3)

Portrait du champion EuroNASCAR PRO : Loris Hezemans

Au terme d’une bataille palpitante pour le titre 2019 des NASCAR Whelen Euro Series, Loris Hezemans a été sacré champion d’Europe NASCAR devant Stienes Longin et Nicolo Rocca. Le Néerlandais a remporté quatre courses consécutives et a inscrit huit top-5 en 13 départs, récoltant 551 points. Le pilote Hendriks Motorsport est non seulement devenu le plus jeune champion Euro NASCAR à 22 ans, 4 mois et 10 jours, mais également le premier à remporter à la fois le titre et le Junior Trophy.

Durant sa seconde saison dans les NWES, Hezemans a également fait ses débuts en NASCAR Xfinity Series à Road America pour devenir le cinquième pilote NWES à participer à l’une des trois séries nationale NASCAR aux États-Unis.

Heze 1 (2)
Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Comment la NASCAR est devenue la passion de Hezemans

Venant des courses de voitures de tourisme et de GT, Hezemans est tombé amoureux de la voiture Euro NASCAR lors d’une journée d’essais du programme de recrutement en 2017 et en deux saisons, il a réussi à porter la Mustang n°50 d’Hendriks Motorsport jusqu’au titre européen.
Hezemans s’est extrêmement bien adapté aux bêtes brutales de l’Euro NASCAR et sa première saison en 2018 était très impressionnante.

Originaire d’Amsterdam, a prouvé à plusieurs reprises qu’il avait le rythme et après avoir décroché sa première victoire à Hockenheim, il a raté l’opportunité de remporter le titre lors de la dernière manche à Zolder, mais est reparti avec le Junior Trophy. Si quelque chose lui manquait pour sa première expérience en NWES, c’était la consistance. Les éléments sur lesquels travailler étaient donc clairs, mais la première partie de la saison 2019 a été plus difficile que prévu, notamment en raison d’une concurrence de plus en plus forte.

“Pour moi, c’est incroyable de voir comment le niveau a augmenté entre 2018 et 2019”, a déclaré Hezemans. “Et cela va continuer d’augmenter ! Nous voyons beaucoup de pilotes EuroNASCAR 2 arriver dans la série avec beaucoup d’expérience en course et ils feront sans aucun doute leur chemin jusqu’au sommet de la EuroNASCAR PRO.”

Heze 1 (4)
credits: NASCAR Whelen Euro Series / Bart Dehaese

Une montagne russe d’émotions

À Valencia, Hezemans ne s’est qualifié que 13ème pour la manche d’ouverture de la saison, mais a réussi à se hisser à la sixième place de la première course de la saison. La seconde course a marqué son premier podium en 2019 avec une solide troisième place. Lors de la manche suivante à Franciacorta, Hezemans a raté une nouvelle fois le podium lors de la troisième journée avec la quatrième place, mais a retrouvé sa place parmi les trois premiers le dimanche avec une belle seconde place. Ce n’était pas le début de saison que le Néerlandais espérait, mais après deux des sept épreuves, il était en seconde position du classement, à égalité avec Stienes Longin à 15 points du double champion Alon Day.

À Brands Hatch, Hezemans a presque vu ses ambitions de titre s’envoler à cause d’un week-end dramatique sur la piste britannique. Hezemans est parti depuis la seconde position sur la grille lors de la première course mais est retombé à la neuvième place, alors que Day augmentait son avance au championnat suivi de Longin. Dans la deuxième course, les choses empiraient: Hezemans est parti de nouveau de la seconde place mais a quitté le top 10 pour se retrouver en douzième position.

Heze 1 (5)

Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Le point le plus bas et le tournant à Most

La première course sur l’Autodrom Most représentait à la fois le point le plus bas et le tournant de la saison d’Hezemans: alors qu’il menait la course, le moteur de sa Mustang n°50 d’Hendriks Motorsport est tombé en panne à trois tours de l’arrivée le samedi et Nicolo Rocca a remporté la victoire. À peine 24 heures plus tard, lors de la seconde course en République tchèque, il a remporté le Round 8 de manière dominante, créant une dynamique pour les course suivante. Ce fut à ce moment que le show Hezemans a commencé.

“Ce week-end là a montré à quel point les courses peuvent parfois être difficiles”, a déclaré Hezemans à propos de la panne moteur. “Je menais la course à trois tours de l’arrivée et le moteur est tombé en panne. Mais ce genre de choses arrivent. Nous avons juste essayé de surmonter la situation et de retourner nous battre avec tout ce que nous avions. Après ce revers, j’ai décroché ma première victoire de saison à Most. Ce fut vraiment un tournant pour moi et pour l’équipe et l’un des moments forts de l’année.”

À Venray, la seule course sur ovale de 2019, Hezemans a remporté une bataille intense contre Jacques Villeneuve pour terminer la saison régulière avec une nouvelle première place et de repartir de son NASCAR GP national à la seconde place, à neuf points de Longin.

Heze 1 (6)
Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Après des débuts convaincants en NASCAR Xfinity Series à Road America pendant la pause estivale, Hezemans a rejoint les demi-finales à Hockenheim avec beaucoup de confiance. Il a ainsi remporté les deux courses aux points doublés, profitant de l’énorme revers de Longin pour prendre la tête du championnat. Avant les finales sur le circuit de Zolder, le Néerlandais avait une avance de 21 points sur Rocca.

“Le meilleur moment a été la victoire à Venray, qui était ma première sur ovale. Gagner devant mon public était un sentiment très spécial. Après le week-end d’Hockenheim avec deux victoires consécutives, nous étions vraiment emballés et ce fut à ce moment que nous avons alors pensé: “Oui, nous pouvons gagner ce championnat!” Vous devez donner le meilleur de vous-même, car le niveau augmente chaque année. Vous devez vous améliorer et votre équipe doit faire de même pour remporter ce championnat”, a résumé Hezemans en parlant de la finale de la saison régulière et de la manche d’ouverture des playoffs.

Heze 1
Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Un championnat à gagner

Deux semaines plus tard, en Belgique, Hezemans a terminé cinquième de la course du samedi, sachant que Rocca avait déjà abandonné la course en raison d’un crash au premier tour et le dimanche il n’avait qu’à compléter le premier tour pour devenir le nouveau champion Euro NASCAR. Il a terminé sixième et malgré le fait qu’il avait presque toute la course pour apprécier son exploit, il était encore submergé de joie sur la Victory Lane.

À la fin de l’une des saisons les plus compétitives de l’histoire de la série – sept pilotes différents ont remporté au moins une course et sept pilotes différents ont remporté une pole position – Hezemans a été récompensé par le plus grand prix que les NASCAR Whelen Euro Series ont à offrir.

“C’était la première fois que je remportais un championnat au général de ma carrière. C’est une sensation formidable et j’espère que de nombreux autres titres seront à venir. Il y a deux ans, la NASCAR était complètement nouveau pour moi, mais j’ai été accueilli à bras ouverts. Maintenant, je suis le champion et tout ce à quoi je peux penser c’est la NASCAR!” a déclaré Hezemans.

C’était également le premier titre de champion Euro NASCAR pour Hendriks Motorsport. L’équipe néerlandaise a rejoint la série avec Hezemans en 2018 et a également remporté le championnat EuroNASCAR par équipe grâce à la seconde place de Giorgio Maggi en EuroNASCAR 2.

Heze 1 (7)
Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard

Et après?

“Les NASCAR Whelen Euro Series ouvrent de nombreuses portes aux pilotes comme moi pour courir aux États-Unis, au Canada ou au Mexique”, a déclaré Hezemans. “C’est une opportunité incroyable pour moi avec un titre dans ma poche. Je veux saisir toute occasion de courir aux États-Unis l’année prochaine mais mon cœur appartient à l’Euro NASCAR.”

Avant de se concentrer sur la saison 2020 et la défense de son titre NWES, le Néerlandais se rendra à Charlotte, en Caroline du Nord, pour célébrer son titre au NASCAR Hall Of Fame lors de la traditionnelle cérémonie de remise des prix le 23 novembre. Il se rendra au Mexique pour participer à la finale des NASCAR PEAK Mexico Series sur le célèbre Autodromo Hermanos Rodríguez le 1er décembre en récompense de son succès européen.

Heze 1 (8)
Credits: NASCAR Whelen Euro Series / Stephane Azemard